Un tournant visuel cette semaine !

Le gros oeuvre béton est dorénavant terminé : la rampe d’accès a été coulée  et les enduits intérieurs achevés.

Dans le même temps, les terrasses bois en suspension au dessus de la Maline ostréicole ont pris place.

Tout cet ensemble a été achevé par les corps de métier oeuvrant de concert et avant un nécessaire arrêt du chantier pour cause d’intempéries.

La reprise est plaisante : les bardages bois tant attendus prennent place peu à peu. Forcement, travailler une façade dans l’amour de la tradition ça prend du temps !

Les équipes de Gilles, de Traditions Charpentes posent actuellement un bardage « couvre-joint » caractéristique des cabanes ostréicoles du Bassin d’Arcachon.

L’assemblage des voliges juxtaposées à la verticale se fait au pistolet à clous. La finition quant à elle, à savoir la pose des couvres joints s’effectue à la main. La passion du bois, ça ne s’invente pas !

En addition à ce visuel d’antan, le bois spécialement choisi pour ces vertus, sera laissé naturel. Cet habillage des façades laisse présager le profil typique du bâtiment.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.